Alleen beschikbaar in het Frans

Gunaïkeia a publié dans le numéro de mai 2020 un article au sujet de STAN® intitulé : "Un point de vue clinique sur l'impact de l'utilisation du STAN sur l’approche obstétrique pendant le travail et l'accouchement". Il s'agit d'une "Évaluation de 14 ans de surveillance STAN à l'hôpital Maria Noord-Limburg de Pelt", rédigée par le gynécologue Bart Bollen.

STAN S41

À propos de STAN

STAN est l'abréviation de ST analyse. Le moniteur STAN® S41 de la société suédoise Neoventa analyse le segment ST de l'ECG fœtal en temps réel. Cette analyse ST par STAN fournit une image claire et fiable d'une carence ou non en oxygène du bébé à naître. STAN permet à l'utilisateur d'intervenir précocement si le bébé est en détresse, tout en aidant à éviter des sections inutiles ou des accouchements artificiels.

STAN a été introduit en 2005 au service de gynécologie et d'obstétrique de l'hôpital Maria Noord-Limburg de Pelt, en Belgique. Comme dans de nombreuses maternités et services hospitaliers, cela c’est fait avec une certaine réticence au début. Étant donné la faible sensibilité du CTG seul, STAN a été introduit dans toutes les salles d'accouchement. L'objectif était de mieux évaluer le bien-être fœtal, d'éviter les interventions inutiles et donc d'améliorer le bien-être maternel. En raison des problèmes logistiques et des bases scientifiques limitées de la recherche sur le pH au scalp, cette méthode n'a pas été choisie. Grâce à l’analyse régulière des cas STAN, l'ensemble du service maîtrise désormais l'utilisation. En plus des connaissances, la confiance a augmenté en raison de l'augmentation de l'utilisation de STAN.

L'une des conclusions de l'article de quatre pages est la suivante:

Depuis la mise en œuvre du STAN®, nous avons constaté une augmentation de l'utilisation avec une plus grande confiance dans la méthode. Le principal avantage pour nous semble être l'utilisation du STAN lors de l’expulsion, avec moins d'interventions, moins d'épisiotomies, moins d’accouchements chirurgicales et une tendance à adopter une politique plus prudente avant de commencer à pousser dans la deuxième phase du travail. Médicalisation de l’accouchement en plaçant une électrode de scalp semble mener à une démédicalisation de l’accouchement.

Plus d'informations ?

Contactez Nicolas Maes

Stuur een mail Maak een connectie
Nicolas Maes